Rechercher
  • Enora Treguer

​LA PLACE DU SON DANS LA PRATIQUE

Dernière mise à jour : 11 mars


La MUSIQUE est essence.ciel. Elle est là en harmonie avec la création. Elle nous emporte et transporte tant d'informations au travers son rythme, ses instruments, ses mots, l’intention du musicien et bien d’autres mystères. Tous ces aspects ont une action sur notre corps ainsi que sur les plans subtils. En se connectant à un son particulier, nous nous connectons à tout son champ, à tout ce qu’il entraîne dans sa danse. Ses vibrations nous touchent et résonnent avec une émotion, avec un état particulier. En entrant en résonance avec celles-ci, nous traversons une expérience unique. En étant en accord avec la musique nous recevons, pour une grande partie inconsciente, ses messages. Elle nous concentre dans son moment, tout en nous accompagnant vers des horizons où nous ne serions pas allés seuls.


En tant qu'enseignant de yoga, il est primordial d’être conscient des effets de la musique. Ceci signifie de réaliser des playlists précises. Cela demande d'appréhender, de sentir, de vibrer chacune d'elles. Et non, de laisser une musique de fond ou des morceaux sans réflexion préalable. La musique est la première voix, avant même celle de l'enseignant. Elle est chargée de sens. La musique est le commencement. Elle offre l’impulsion vers la réalisation d'une séance. Au travers son mouvement, elle diffuse l'intention de l’enseignant, la direction de l’expérience. La voix du professeur est secondaire.



Stance 41 - Vijnânabhïrava tantra : "En étant totalement présent au chant, à la musique, entre dans la spatialité avec chaque son qui émerge et se dissout en elle".


A présent, je vous invite à vivre chaque morceau, à observer quels sont les effets en vous et autour de vous : prenez soin de chaque détail. Laissez la musique vous dévoiler ce que vous avez à voir et à vivre.











38 vues0 commentaire